lundi 5 mai 2014

"Pile entre deux" d'Arnaud le Guilcher

Pile entre deux

auteur : Arnaud le Guilcher


Résumé :

Une bouteille d'eau prend la parole pour relater l'histoire de James O'Sullivan, un Américain obèse qui tombe amoureux de Melinda qui l'enjoint de perdre du poids. À travers l'évocation de toute une galerie de personnages, une fable sur les désastres écologiques et financiers de la société moderne.

4ème de couv :

« L’avion s’est immédiatement mis en branle. Il a pris son élan sur la piste, puis a décollé en nous abandonnant au milieu de nulle part… Comme des clampins, on était plantés là, dans cet environnement inconnu, où on se sentait aussi à l’aise qu’un bus de culs-de-jatte égaré au mondial de la godasse. »





Mon avis :

Pile entre deux est une fable caustique à tendance écologique sur fond de dérives des traders. Antoine et son ami Fano doivent récupérer, Judith, la copine du premier qui venait d'être licencier. Lorsque les deux comparses arrivent sur les lieux, la Défense, bardés de gendarmes, ils parviennent à accéder aux bureaux de la belle, seulement cette dernière n'est nulle part. (L'auteur semble se délecter à la disparition des promises).
Quoi qu'il en soit, de fil en aiguille, Fano, Antoine et Wiki (un étrange bonhomme, rencontré dans l'avion, qui sait tout sur tout, d'où son surnom) se retrouvent sur une île déserte en compagnie de l’ensemble des collaborateurs masculins de Judith ainsi que d'autres du monde de la finance. Nos trois "amis" partent d'un côté et tous les autres suivent Dominique Saint-Quentin, dit DSQ (un ersatz de DSK).

Arnaud le Guilcher nous livre l'histoire d'Antoine Derien entrecoupée de celle d'une bouteille d'eau sentimentale. Oui, il nous fait incarner un contenant en plastique et on vibre littéralement pour elle, pour cette aventure qu'elle va mener. Ce "personnage" est un moyen pour l'auteur de nous parler du 6ème continent, celui composé de nos déchets en plastique et dont la surface est 6 fois celle de la France. Après les banques et les traders, voici la surconsommation, une autre dérive de nos sociétés modernes.
Vous l'aurez deviné l'île est au cœur de ce continent et notre héros et ses "colocataires" veulent s'échapper de ce lieu de détention surveillé par l'ONU.

Pour que le mélange prenne bien, il faut ajouter quelques éléments que je vous laisserai découvrir par vous-même afin de ne pas gâcher la surprise.

L'auteur nous transmet une histoire pleine d'humour, de souvenirs, d'émotions qui réchauffent au creux du ventre…
Il nous l'offre avec une plume perçant au vif en alignant des mots vrais, vivants, crus qui frappent juste… On est pris à la gorge, et on ne s'arrête pas avant la dernière page.

Attention, le style particulier d'Arnaud le Guilcher en déroutera plus d'un, toutefois généralement l'essayer c'est l'adopter. Si vous avez aimé En moins bien et Pas Mieux, du même auteur, sachez que c'est différent mais vous serez sans doute comme moi à attendre son prochain roman. 

Fred

Titre : Pile entre deux
Edition : Stéphane Million
Parution : avril 2013
402 pages
Prix : 18 €
ISBN : 9782917702772

Le titre étant malheureusement épuisé, vous le trouverez aisément d'occasion. 

6 commentaires:

  1. Inadmissible, je ne l'ai pas celui-ci ! Je le veux !

    RépondreSupprimer
  2. Malgré ton avis, je ne me vois pas lire ce livre. À tort sûrement !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ? pourquoi ? il y a quelque chose qui te bloque, le sujet ?

      Supprimer
  3. Je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule qui ne se laissera pas tenter. Ta chronique est bonne mais ça ne me dit rien du tout....

    RépondreSupprimer