samedi 10 mai 2014

"Le faire ou mourir" de Claire-Lise Marguier

LE FAIRE OU MOURIR

auteur : Claire-Lise Marguier

 
Résumé :
 
Damien est un garçon trop sensible, méprisé par ses copains de classe depuis toujours et incompris de ses parents. Dès l’arrivée dans son nouveau collège, il se retrouve par miracle sous la protection de la bande de gothiques et de son leader, Samy, un garçon lumineux, intelligent et doux, en dépit de son look radical. Très vite, Damien devient Dam, adopte piercings et vêtements noirs et, surtout, trouve auprès de Samy un véritable ami, et peut-être plus, au point de déclencher des représailles chez son père, contre ces « mauvaises fréquentations ». Au fur et à mesure des pages, le lecteur découvre la profondeur de la souffrance de Dam : depuis longtemps il a pris l’habitude de se scarifier les cuisses, incapable qu’il est d’exprimer sa souffrance et sa solitude. Il lui faut chaque soir « libérer son sang » pour se sentir mieux. « Tant que je saigne, je suis vivant », dit-il. Car Dam a peur, de tout le monde et surtout de lui-même. Samy, à l’inverse, est un garçon bien dans sa tête et dans son corps, et sait dire très naturellement son attirance pour Dam. Les deux garçons finissent par s’afficher ensemble au collège et tant pis si on les traite de « lopettes satanistes ». Résistant à la colère paternelle, Dam retrouve Samy en cachette, pour parler, écouter de la musique et s’embrasser. L’amour entre les deux garçons est si puissant qu’on pourrait espérer qu’il libère Dam de sa souffrance. Le jour de son anniversaire, les deux garçons se retrouvent dans sa chambre et le titre du roman trouve enfin son explication : faire l’amour pour la première fois… ou mourir.

Résumer ce livre est une entreprise frustrante car il contient bien plus que ces mots clefs si tendance dans le roman ado : gothiques, homosexualité, scarifications. C’est un roman exceptionnel par sa justesse d’écriture, son émotion, et la fin vous laissera pantois. Pour l’anecdote, l’auteur n’a envoyé ce livre à des éditeurs que parce qu’une de ses amis l’a forcée à le faire… Elle ne croyait pas qu’il puisse intéresser quelqu’un !
 

 

 
Avis :
 
Damien Decarolis, 16 ans, solitaire, pessimiste, idées noires… est un adolescent très mal dans sa peau, complètement refermé sur lui-même, effacé.
Pourtant, ses parents sont présents mais plus tournés vers la sœur aînée qui brille par ses résultats scolaires.

Son déménagement et changement de collège le mettront sur la route de jeunes gothiques.
Le ténébreux Samy et sa bande s’interposent lors d’un lynchage sur Dam, habitué à être molesté depuis le primaire.
Une grande amitié naît, c’est tout naturellement que Dam intègre ce petit groupe et change radicalement de tenue vestimentaire, vers un look corbeau, présage de la mort. Il tente de grandir, de déployer ses ailes, de prendre son envol.
Parmi ses amis, il trouve l’écoute, l’affection, la tendresse que sa propre famille est incapable de lui accorder.

Sur un quiproquo, Dam passe rapidement pour un homosexuel, mais il laisse faire, se complaît dans cette situation qui dégoûte ses parents et engendre la sympathie du corps enseignant et des élèves.
Plus son père l’empêche de sortir, de vivre, plus il se raccroche au beau Samy.

Dam est le narrateur de ce livre, il s’interroge continuellement sur tout, sur rien. Il essaie sur ses maux de mettre des mots, mais ceux-là ne parviennent pas à franchir le seuil de ses lèvres, impossible de les sortir, tout reste bloqué à l’intérieur. Afin d’atténuer toute sa tristesse, il se mutile, entaille ses cuisses plus facilement camouflables sous un pantalon.
Il saigne aussi bien physiquement que moralement, son cœur est une plaie ouverte.
Un adolescent qui se cherche, se perd et se trouve dans les bras d’un autre.
La découverte de la sexualité et l’apprentissage de la vie.

Et si Dam méritait ses coups ? Est-ce la vision de ses parents la plus juste ? Que veut-on réellement quand on est jeune ? Peut-on s’affirmer quand on se sent différent ? Faut-il rester dans une norme pour être accepté de tous ? Comment savoir qui on aime ? Qu’est-ce qui est le plus important la famille ou les amis ?

Une magnifique histoire d’amour entre deux jeunes hommes avec une fin assez surprenante car l’auteur nous en offre deux, une violente et une douce, mais toutes deux amènent vers la délivrance des souffrances de Dam…

Si vous n’avez pas peur de ressembler à un hamster (yeux gonflés), ce livre violent, émouvant, puissant est pour vous !
Équipez-vous juste d’un paquet de mouchoirs.

Incroyable, j’ai adoré une romance !!!
 
Satrape
 
Roman : à partir de 13 ans
Editions : du Rouergue
Collection : Do A Do
Date de parution : 11/09/2011
Pages : 102
Prix : 9,70 euros
ISBN : 978-281602580

10 commentaires:

  1. Un très bon roman que j'ai dévoré également, impossible pour moi de le lâcher une fois que j'en avais entamé sa lecture. il me fallait quoi qu'il arrive que je tourne la page suivante.L'auteure nous plonge dès le départ on fond de l'océan, sans bouteille d'oxygène, sans autre échappatoire que de remonter à la surface et pour reprendre une énorme goulée d'air.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon Chouchou <3 Suis ravie que tu l'aies aimé !

      Supprimer
  2. Il a l'air pas mal du tout effectivement ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mélissa <3 Il est magnifique ! Si tu aimes ce genre, aucune hésitation !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci Anne-Sophie <3 C'est un superbe compliment ! Sincèrement, ce livre mérite qu'on se penche dessus et en plus il se lit rapidement.

      Supprimer
  4. Je le note dans ma Wish-list celui ci. Ton avis m'a convaincu. Il doit être poignant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nathalie <3 Beau compliment pour moi ! En effet, il est très poignant. Pense aux mouchoirs...

      Supprimer
  5. Voilà qui m'a l'air tentant, peux tu s'il te plait arreter de lire des livres bien... Ma wish list ne cesse d'augmenter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci Elicia <3 Superbe compliment ! Pas de ma faute, je dois avoir de la chance en ce moment.

      Supprimer