jeudi 23 juillet 2015

"Deathless Days" de Lucas Legendre

Deathless Days

auteur : Lucas Legendre


Résumé :

D., alias Azraël, est l’archange de la mort. Son job, c’est de séparer l’âme du corps des humains pour leur permettre de rejoindre l’au-delà, au moyen de sa faux. Jusqu’au jour où un mystérieux voleur la lui pique, alors qu’il est encore certainement trop occupé à cuver pour faire attention à ses affaires.
Gros problème : sans la Faux, les hommes ne peuvent plus mourir. Et, faute de mieux, des hordes de Deathless, des Sans-Mort, âmes errantes enchaînées à leur corps, sont acheminées jusqu’en enfer. D. est super mal et passe un mauvais quart d’heure au conseil des archanges. Car sans être totalement rabat-joie, Dieu n’est pas non plus le roi de la déconne, à qui on peut expliquer tout de go un truc pareil. De toute façon pas la peine de lui expliquer, il sait déjà tout, non ?
Il sait, par exemple, que dans sept jours les Deathless seront trop nombreux pour être tous contenus sous terre et que, si les négociations entre anges et démons tournent court, le paradis déclarera la guerre à l’enfer. Sept jours durant lesquels D., condamné à mort en cas d’échec, tentera par tous les moyens de retrouver celui qui a volé sa faux et de comprendre la raison d’un tel acte. Sept jours avant qu’il ne soit trop tard, avant que l’équilibre du monde ne vole en éclats et que l’humanité entière ne passe aux mains de Satan. On dit qu’il vaut mieux s’adresser à Dieu qu’à ses saints, mais là, pas sûr…



samedi 4 juillet 2015

"Seul contre Osbourne" de Joey Goebel

Seul contre Osbourne

Auteur : Joey Goebel


Résumé :

Lycée Osbourne, dans le Kentucky. Sous leurs apparences branchées, tous les élèves sont des brutes épaisses. Tel est le constat de James, ado terriblement isolé. Et voilà que Chloe, l'unique créature qui trouvait grâce à ses yeux, s'est elle aussi métamorphosée, pas pour le meilleur. Il est grand temps de s'insurger. Le plus exclu de tous les exclus est bien déterminé à semer le trouble. Vaille que vaille, il torpillera l'année scolaire en compromettant le sacro-saint bal de promo.