vendredi 20 février 2015

"Ric-Rac" d'Arnaud Le Guilcher

RIC-RAC

Auteur : Arnaud Le Guilcher


Résumé :

C'est les vacances scolaires, et dans la tête de Jeanyf, ça se bouscule... Balle aux pieds, Jeanyf, 14 ans, a un talent au-dessus du lot, un genre de don qui le prédestine à une sublime carrière de footballeur. Mais il a un souci, et un souci de taille : il a arrêté de grandir.
La tête pleine de questions, Jeanyf court. Il court autour de La Sourle, un village situé « en lisière du trou du cul du monde », une bourgade semblable à « un nid de taupes perdu dans un golf 18 trous ». Il court après le souvenir d'Yvette, sa mère décédée ; après la folie douce de Pierryf, son père, marionnettiste qui sculpte des visages d'Yvette partout dans la baraque ; après les magouilles de Jackyf, son oncle herboriste qui va l'aider à prendre quelques centimètres ; et après les élucubrations de Soubirou, son cousin illuminé.
Il court après l'amour, débarqué à La Sourle sous les traits de Bessie, la petite fille blonde des nouveaux voisins. Nouveaux voisins qui s'apprêtent à ouvrir « Le Silo », un club d'un genre particulier.
Autant de découvertes pour Jeanyf. Alors, entre le monde des adultes et celui de l'enfance, Jeanyf court.





Avis :

Jean-Yves à 14 ans et ici à la Sourle, où il revient pour les vacances scolaires, tout le monde l'appelle Jeanyf. Son père, Pierre-Yves, enfin Pierryf est marionnettiste, il est surtout un peu illuminé, voire beaucoup. Il sculpte et peint partout des visages d'Yvette, sa défunte femme ; une obsession, à tel point que la maison devient le "palais à Yvette".
Jeanyf est doué avec un ballon dans les pieds, d'ailleurs il doit faire carrière, si toutefois il parvient à régler son problème de taille : gagner 20 cm en deux mois… Heureusement son oncle, herboriste renommé dans le coin, lui prodiguera quelques conseils pour pousser son corps à s'allonger.

Pour s'occuper et se vider la tête de toutes les questions qui le taraudent, le jeune garçon passe son temps à courir. Il court à perdre haleine, il court après l'amour, (légèrement sado-maso) sous les traits de Bessie la fille des nouveaux voisins qui viennent d'ouvrir le Silo, une maison d'hôtes d'un genre particulier. Il court, oui, mais surtout après un manque, celui de sa mère. Et son entourage ne semble pas trop dans la capacité l'aider. À première vue, il est le plus normal de tous, son cousin Soubirou est un clochard qui peut contacter les morts, son oncle magouille des trucs pas nets avec son herboristerie, son père sombre encore et toujours dans la folie…

Arnaud Le Guilcher nous propose un nouveau roman tout aussi drôle et jubilatoire que ses précédents. Il a ce don extraordinaire de mélanger des situations banales pour donner un univers complètement halluciné, presque fantastique, où l'on est surpris à chaque instant et où le rire, de par les situations et l'autodérision,  nous attend à chaque page. Bien sûr, ce livre n'est pas que rigolade, il y a quelque chose de plus profond si l'on gratte le vernis : de la mélancolie, le manque… bref il ne faut pas s'arrêter à la surface.

Pour nous procurer tout ça l'auteur a créé des personnages truculents où pas un ne peut rattraper l'autres… On croirait être débarqué en plein dans le monde de Groland. Pour mélanger la sauce, il manie habilement les différents registres du langage jonglant entre de belles envolées à l'argot et un vocabulaire très fleuri. 

Au bout du compte, c'est un vrai régal qui vous touchera au cœur, éveillera vos zygomatiques et qui vous économisera quelques séances d'abdo. Oui, un véritable coup de cœur !

Merci Arnaud Le Guilcher de nous offrir des romans comme ça qui font vraiment du bien.

Fred

Titre : Ric-Rac
Auteur : Arnaud Le Guilcher
Editions : Robert Laffont
EAN : 9782221156943
Pages : 270
Prix : 18 €
Sortie : 5 février 2015

1 commentaire: