samedi 9 août 2014

Les vieux fourneaux t1 de Lupano et Cauuet

Les vieux fourneaux : tome 1, ceux qui restent

Wilfrid Lupano - Paul Cauuet


Résumé :

Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d'enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen connu de ne pas mourir. Quitte à traîner encore un peu ici-bas, ils sont bien déterminés à le faire avec style : un oeil tourné vers un passé qui fout le camp, l'autre qui scrute un avenir de plus en plus incertain, un pied dans la tombe et la main sur le coeur. Une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations, qui commence sur les chapeaux de roues par un road-movie vers la Toscane, au cours duquel Antoine va tenter de montrer qu'il n'y a pas d'âge pour commettre un crime passionnel.





Avis :

Lucette, la femme d'Antoine est décédée. Le jour de l'enterrement, Mimile et Pierrot arrivent en retard, raison pour laquelle Antoine les engueule. Le lendemain, ce dernier doit aller chez le notaire, la défunte y a laissé un document à n'ouvrir que lorsque la mort l'aurait emportée. Ses amis préfèrent ne pas l'accompagner. Quand Antoine revient, il déboule en trombe dans la cour et file dans la maison sans mot dire. Il en ressort peu après armé d'un fusil et repart aussi sec.

Pierrot et Mimile parviennent à savoir ce qu'il s'est dit chez le notaire, et ont décidé de se lancer à la poursuite de leur ami. Par un "malheureux" concours de circonstances, ils entraînent avec eux la nièce du veuf qui est à sept mois de grossesse.

Bref, cette virée les emmènera sur les traces de leur passé et surtout celui de Lucette ainsi que sur le sol italien.

Un premier tome totalement réjouissant ! Il s'agit d'une comédie sociale aussi bien déjantée qu'ancrée dans la vraie vie. On apprend le passé de ces trois septuagénaires, leur prime jeunesse, leurs amours, leurs luttes syndicales… et les évolutions sociales.

Les dialogues sont tout bonnement hilarants, on se croirait dans un film à la Audiard, les répliques nous tirent des larmes de rire, les mots sont choisis avec soin pour créer des réparties cinglantes.
Citation de la 4ème de couverture
 " Vous êtes inconséquents, rétrogrades, bigots, vous avez sacrifié la planète, affamé le Tiers-Monde ! En quatre-vingt ans, vous avez fait disparaître la quasi-totalité des espèces vivantes, vous avez épuisé les ressources, bouffé tous les poissons ! Il y a cinquante milliards de poulets élevés en batterie chaque année dans le monde et gens crèvent de faim ! Historiquement, vous... Vous êtes la pire génération de l'histoire de l'humanité ! "
Le tout nous est servi sous le trait de Paul Cauuet qui est à la fois ciselé et vif, parfois rond et en douceur pour le côté nostalgique… il fait un merveilleux travail dans les poses de ses personnages, retranscrivant parfaitement les expressions corporelles.

Je n'aurais pas parié dessus en regardant la couverture, où les trois vieux apparaissent en semi contre-jour sur fond jaune citron, mais la curiosité l'a emporté et je ne le regrette nullement.
Je vous le dis cette série à une très longue vie devant elle. Vivement le tome 2 prévu pour se retrouver sous le sapin 2014. 

Fred
Pour lire les premières planches


Les vieux fourneaux : tome 1 Ceux qui restent
Wilfrid Lupano - Paul Cauuet
56 pages
Editions : Dargaud
Prix : 11.99 €
Date de parution : 11 avril 2014
EAN : 9782505019930

Et voici la couverture du 2ème tome à paraître :


3 commentaires: