mercredi 4 novembre 2015

"Pas maintenant" de Delphine Dumouchel

Pas maintenant

Auteur : Delphine Dumouchel


Résumé :

« Je voulais encore aimer, jouer,
Sauter, crier
Être un enfant. »
Une mélodie, des paroles… Mais surtout les regrets d’une vie.
William a souvent fauté par le passé.
S’engager est-il un bon choix pour se faire pardonner ?



Avis :

William Muller témoigne de son court parcours, en s’adressant directement aux lecteurs sur un air de la chanteuse, Axelle Red (dont Satrape n’est pas fan du tout !) Nous comprenons de suite l’issue fatale de son récit.

De sa plume percutante et sans détour, Delphine Dumouchel nous entraîne dans un tout autre registre, une nouvelle contemporaine noire.
Son personnage bien construit, ancien chef de bande des Skulls, nous explique les dérives que peut être la rébellion : déscolarisation, effets de groupe, alcool, bêtises...
Suite à une énième arrestation policière plutôt comique, ce garçon de 16 ans devra faire face à ses responsabilités et en payer les conséquences imposées par les adultes "responsables" qui ne mesurent pas forcément l’étendue de leur jugement.

Cette brève histoire pleine de sensibilité amène à la réflexion sur nos choix précipités, notre système judiciaire, nos souffrances durant l’adolescence ou en tant que parent…
Certes tout acte est condamnable, mais une erreur de jeunesse mérite-t-elle une telle sentence ?

Nous avons adoré les tenants et aboutissants de cette vie sur un fil de rasoir.
C’est un coup de cœur, bien que nous l'aurions voulue plus longue, plus fournie encore !
Nous avions pressenti les grandes lignes de cette biographie, mais avons été charmés, Fred regrette qu'une poussière ait chatouillé ses yeux pendant le dernier chapitre (Non, Satrape ne lui a pas mis le doigt dans l’œil…)

Nous remercions Anyway Éditions.

Fred & Satrape


Editions : Anyway Éditions
Collection : Littérature
Date de parution : 29/10/2015
Prix format : 0,99 euros
Pages : 31
ISBN : 9782374880211


                             

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire