dimanche 18 octobre 2015

"La fille de la ville" de Boris Lanneau

La fille de la ville

Auteur : Boris Lanneau


Résumé :

Cinq potes à la vie à la mort, cinq gars de la campagne : ils se surnomment « l’Équipe ». Il y a Attila, le chef ; Dolby, le petit gros ; Dudu, celui qui conduit la 2-Chevaux, toujours bien coiffé dans ses chaussures bateau. Le quatrième, fou et footeux, c’est Jmemba, qui rêve d’entrer au Parc des Princes. Et le dernier, c’est Rouge-Gorge, le poète. Cinq gars de la campagne, avec une 2-Chevaux et des rêves de fille de la ville – cette fille incroyable qui les a tous éblouis l’été dernier. Il paraît qu’elle revient le mois prochain. Tous veulent la conquérir, bien sûr… … mais suite à une chasse au lièvre à fond la caisse, tout tombe à l’eau : la 2-Chevaux et les rêves. Heureusement, l’Équipe n’a pas dit son dernier mot






Avis :

Le soir à la fermeture du bar du village Saint-Sauvin, l’Équipe  roule en cyclope, cette fameuse 2CV qui n’a qu’un phare, poursuivant sur route et sur champs un lièvre ou un bon gros lapin, il y a divergence dans l’auto, qu'importe faut le cartonner. Au cours de cette course poursuite nocturne et effrénée, le premier drame survient, c’est l’accident, la voiture atterrit dans le ruisseau. Il faut la sortir de là, de nuit impossible, ils doivent attendre le matin et prendre du matos. Mais à leur retour, le choc : la Cyclope s’est volatilisée.

Qui l’a volée ? Où est-elle ? Comment va faire Dudu pour expliquer sa disparition ? Pire encore, la « Fille de la ville » arrivera bientôt et sans voiture, comment la séduire ?

L’an dernier, elle avait débarqué comme ça, sans prévenir, ce fut un choc pour l’Équipe qui tomba immédiatement sous le charme de la demoiselle. Pourtant, ils n’en savaient guère sur elle, la Parisienne, même son prénom ils l’ignoraient, d’où cette appellation. Par contre, ils avaient mémorisé son corps, son allure et son caractère rebelle. Elle représente une part d’exotisme pour eux, un moyen d’évasion de leur train-train.
Mais bon pas question de la revoir ou d’oser l’aborder sans cette voiture qui, ils en sont conscients, était leur seul moyen de la conquérir… (On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre…)

C’est donc tous ensemble, cinq garçons unis comme les cinq doigts d’une main, qu’ils vont rechercher les coupables, qui sont tout trouvés d’après eux.
Car oui c’est un roman sur l’amitié, de celles qui se sont construites sur la durée puisque les membres de l’Équipe se connaissent depuis leurs premiers pas et leurs 400 coups. Amitié certes, mais amour vache parfois aussi. (Qui aime bien, châtie bien !) Sans oublier l’entraide, tous dans la même galère.

Même s’il y a quelques passages intéressants et drôles, comme la scène d’intro où tout va à cent à l’heure, ou la castration du maïs, ou touchant avec M’dame Brunet, nous n’avons pas totalement adhérer à ce roman. 
Nous ne nous attendions peut-être pas à ça en lisant le résumé ou peut-être est-ce la narration qui nous a déroutés. Car l’histoire est sympa mais la construction et la multitude de personnages, auxquels il nous a été difficile de s’attacher malgré leur personnalité bien distincte, ne nous a pas poussés à tourner les pages avec frénésie. Toutefois, Satrape a accroché assez rapidement avec Rouge-gorge pour son empathie et dans le temps avec Jmemba qui se dissimule derrière ses black glasses.

Peut-être avons-nous loupé quelque chose mais nous ne déconseillerons pas pour autant sa lecture chacun doit se faire sa propre idée, car il reste un bon livre mais loin d’être excellent ! Attention, nous ne regrettons aucunement d'avoir découvert le style de Boris Lanneau qui s'éloigne des codes "classiques" et retenterons volontiers l'expérience sur un de ses autres textes.
Nous déplorons seulement de ne pas avoir ajouté une pierre à l’édifice de « Tibo nous te haïssons », par contre pour le prochain, Tibo tu vas avoir les oreilles qui sifflent…

Fred tient à remercier Charlène et les Editions Sarbacane pour leur confiance et ce fabuleux partenariat.
Satrape & Fred

La fille de la ville
Auteur : Boris Lanneau
Editeur : Sarbacane
Collection : Exprim'
Dès 13 ans
Pages : 224
Parution : 2 septembre 2015
EAN : 9782848658193
Prix : 15.50 €

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire