mardi 16 août 2016

"Surtensions" d'Olivier Norek

Surtensions

Auteur : Olivier Norek



Résumé :

Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de la prison la plus dangereuse de France ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui ont fait irruption dans sa maison et qui comptent y rester ? Comment cinq criminels - un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur - se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?
Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance…
Pour cette nouvelle enquête du capitaine Coste, Olivier Norek pousse ses personnages jusqu’à leur point de rupture. Et lorsqu’on menace un membre de son équipe, Coste embrasse ses démons.




Avis :

En pleine séance avec une psychologue, Victor Coste, capitaine au SDPJ 93, avoue avoir commis deux meurtres, suite à un kidnapping et l’évasion d’un prisonnier.

Mais que lui est-il arrivé ? De quoi est-il coupable ? Que va-t-il se passer ?

Et nous voilà immergés en apnée trois mois plus tôt dans le milieu carcéral, dénoncer ou se taire, mais l’un comme l’autre la sentence sera terrible, les hommes transformés en numéro, les gardiens totalement désensibilisés, les médecins faisant uniquement office de pharmacie sans diagnostic, tout le monde les poings liés !
Enlèvement d’un jeune de famille aisée d’où s'ensuivront une demande de rançon et l’entrée très attendue de Coste.
Un braquage complètement fortuit dans un tribunal finira par compléter cette nouvelle affaire.

Trois histoires s’entrecroisent pour n’en faire plus qu’une seule.

Mais quel délicieux plaisir de retrouver cette fameuse équipe policière dans leur travail mais aussi dans leur intimité.

L’écriture d’Olivier Norek est une arme redoutable, affinée, affûtée, sans faux-semblant, directement droit au but, avec cette touche d’humour magique pour permettre à la tension de retomber, mais attention c’est un piège.
Il met le doigt, là où ça fait mal, et il appuie en douceur, afin que ça rentre bien profond (Tiens, ça me rappelle l’endoctrinement médiatique politique, oups je m’égare). Il relève tous les dysfonctionnements de nos administrations, les aberrances d’une gestion où le pognon est plus important que la sécurité, après tout qu’est-ce que le prix d’une vie dans les mains des puissants dirigeants…
Toujours cette frénésie de chapitres courts qui nous ensorcellent, nous provoquent des rires, nous procurent des moments de tendresse, nous interpellent sauvagement, nous jettent sur le carreau !
Toutefois, je soupçonne cet auteur d’être un adorateur des chats… ou pas ! (Si je le croise, je lui offrirai un gadget "chacha", même pas peur !)

Je remercie chaleureusement les éditions Michel Lafon pour leur patience et leur gentillesse face au retard de cette chronique (dû à des petits soucis de santé, dont je reprends doucement, mais sûrement les rênes).
J'ai été surprise de voir le nom de notre blog dans les remerciements de ce livre, ce qui a touché toute l'équipe.

À la fin, j’ai eu comme un doute, je pensais ce roman en dessous de son précédent, mais que nenni, c’est tout simplement que dans celui-ci on ne cherche pas de responsable, on les connaît déjà tous.
En revanche, oui, c’est bien un immense coup de cœur, grand merci pour cette baffe magistrale, car même fermé des mois après cette lecture, la réflexion persiste (Mon neurone s’est envolé).

Un polar français dont vous ne ressortirez pas indemne, émotions fortes garanties !

Et pour conclure, message au service des réclamations, une telle plume est inconcevable, je veux son prochain urgemment ! (Suis en manque, comme une légère addiction, il me faut ma dose de Norek !)
D’ailleurs, je m’interroge pour le quatrième, quelle autorité rentrera dans le collimateur de cet œil sans merci mais tellement plein de justesse et d’humanité.

Satrape


Roman : Thrillers/Polars
Éditeur : Michel Lafon
Parution : 31/03/2016
Pages : 505
ISBN 978-2749928166
Prix : 19,95 €

2 commentaires:

  1. Un très bon ressenti sur ce livre.
    Je dois avouer que je n'ai jamais lu cet auteur et que pour différentes raisons, je n'ai pas envie de le lire.
    Malgré les nombreuses critiques favorables le concernant.
    Je le mets sur uns liste car il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis.
    En tout cas merci pour ce ressenti mais en ce moment je reste sur mes positions. Ce n'est pas mon genre mais c'est comme cela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie-Claire <3 Je comprends parfaitement, car la plume un peu violente peut choquée de prime abord, mais n'oublions pas que nous sommes plongés dans le 93 (je parle surtout de "Territoires"), cependant l'humour permet de détendre l'atmosphère. Ma belle-mère était réticente au départ mais a fini par être envoûtée, ce qui l'a bien fait réfléchir sur certaines positions qu'elle avait, elle est plus thriller que polar aussi.

      Supprimer