samedi 20 février 2016

"Jungle" de Miguel Bonnefoy

Jungle

Auteur : Miguel Bonnefoy


Résumé :

Prenez un jeune écrivain couvert de louanges, couronné de nombreux prix littéraires. Plongez-le sans autre préparation au milieu de la jungle vénézuélienne. Il devra traverser la montagne (Auyantepuy), escalader des crêtes, s’enfoncer dans la mousse, traverser des torrents, ouvrir des sentiers à la machette

… Et s’élancer dans Le Salto Angel, un rappel vertigineux de 950 mètres, dans le fracas de la plus haute cascade du monde. Laissez frémir 14 jours, et faites revenir. Vous obtiendrez Jungle un texte joliment ciselé par le vent, perlé par les torrents. Le récit d’un jeune homme qui s’abandonne à la nature et confirme son talent pour la littérature.




Avis :

Imaginez que vous soyez invité à participer à un voyage extraordinaire au cœur de la jungle vénézuélienne avec à la clé une descente en rappel sous la plus haute chute d’eau du monde, le Kerepakupai Venà. Excitant n’est-ce pas ? Mais vous n’avez aucune véritable expérience… Comment réagiriez-vous ?

C’est ce qu’a vécu Miguel Bonnefoy dans le but d’écrire un livre sur ce trek. Durant les mois précédents cette expédition, il a lu tout ce qu’il trouvait sur cette région, la Gran Sabana, et a entrevu des archéologues, des journalistes spécialisés… afin, croit-il, d'être dans les meilleures conditions. Malgré cela, tous ses efforts avaient été réduits à néant lorsqu’il débarqua dans la forêt luxuriante. Rien ne nous prépare au réel de la Nature.

Miguel Bonnefoy nous raconte alors ce qui l’attendait, de sa rencontre avec Pierre, un réalisateur français, Marc, un autre français promoteur d’aventures, et Henry, leur guide vénézuélien, jusqu’à son retour à la civilisation. Lui qui est engagé en tant qu’écrivain pour « immortaliser » ce périple est un inexpérimenté à l’inverse de ses compagnons de route.
Il réussit néanmoins à retranscrire ses mésaventures avec brio, notamment lorsqu’il s’enlise dans les marais, ses doutes et ses peurs, son épuisement face à la marche poussée et aux pluies battantes. 
Les échanges avec les locaux sont tous passionnants dans la mesure où ils apportent quelques bons mots, des éclaircissements sur la vie dans ces contrées et des légendes étonnantes.

Cependant, un point m’a particulièrement dérangé et m’a empêché de me plonger dans ce récit, la description. En effet, ici vous n’en dénicherez que trop peu. Bien sûr l’un des protagonistes énonce « Aucun texte sur la jungle ne peut rendre la sensation de la jungle » ou « La tâche du livre n'est pas de décrire la nature mais de la servir », toutefois tenter le coup aurait permis, à nous autres profanes, de visualiser au mieux ce qu’il voyait. J'avoue, j’aime au cœur d’un roman, fermer les yeux et contempler les paysages, les lieux, que les personnages traversent. À mon sens, il met en œuvre d’une certaine forme de fainéantise, ou peut-être est-ce pour créer une sorte de frustration chez le lecteur, afin qu’il découvre avec joie le film tourné lors de ce voyage par Pierre Petit. Bande-annonce à la fin de la chronique.

Je vais pourtant conclure sur une note positive, car Miguel Bonnefoy a laissé mûrir son texte quelques temps dans sa tête pour proposer un témoignage au vocabulaire riche et au choix précis des mots (un élément qui lui tient à cœur), le tout teinté avec parcimonie d’humour. Oui, d’humour, étant donné qu’il relate des événements/paroles cocasses qui ne sont pas forcément à son avantage.

Je remercie les Éditions Paulsen et Babelio pour m’avoir fait connaître cet ouvrage.

Fred

Jungle
Auteur : Miguel Bonnefoy
Éditeur : Paulsen
Collection : Démarches
Parution : 7 janvier 2016
Pages : 128
Prix : 19,50 €
EAN :9782352211532


Bande-annonce du film relatant cette aventure


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire