lundi 24 juin 2013

Primal - Robin Baker

Primal
auteur : Robin Baker


L'histoire trouve son origine avec un groupe d'étudiants partant pour une expédition sur une île déserte tropicale en plein milieu du Pacifique, encadré de quatre adultes, sous la direction de Raül, un éminent scientifique spécialiste des primates.
Mais le périple vire rapidement au cauchemar lorsque pendant un bain de minuit, un incendie se déclare et réduit en cendres, nourriture, médicaments et vêtements, qui plus est, le bateau de pêche qui les a conduits ici a sombré avec le chef d'expédition. C'est donc nus qu'ils devront vivre sur cette île déserte en attendant les secours.
Ce qui ne devait durer que trois semaines dura un an. A leur retour, les rescapés tiennent tous le même discours sur ce qu'il s'est produit au cours de cette année, mettant en avant l'amitié, l'entraide... Mais deux personnes ont trouvé la mort sur l'île et des étudiantes sont devenues mères ou enceintes.
Robin Baker est choisi, de par son amitié avec Raül, pour écrire avec Ysan, l'une des "survivantes", ce qui est arrivé lors de cette expédition.

La première partie du livre est donc le récit de la jeune femme, mais cette dernière souhaite brusquement arrêter. Donc, l'auteur est poussé à mener l'enquête pour découvrir la vérité, et apprendre ce que lui cache Ysan ; le but de la deuxième partie du roman.

Il faut savoir, et qui nous est présenté en prologue de Primal, c'est que Robin Baker est aussi Docteur, spécialisé dans le domaine de la biologie sexuelle et de l'évolution. Il a décidé de vulgariser ses travaux au travers de romans. Ce n'est pas pour autant un livre scientifique, mais  bien un roman qui met en histoire ses hypothèses.
Pour se mettre dans le bain de ces hypothèses, voici une citation de son personnage Raül : « Si vous voulez voir ce que valent les êtres humains, rendez-les à l'état sauvage. Forcez-les à vivre nus parmi les singes. Ce que vous verrez ne vous plaira pas, mais peut-être comprendrez-vous alors que la société moderne n'est qu'une façon de nous dissimuler de nous-mêmes notre véritable nature. Vous verrez à quel point il s'agit d'une construction fragile. »
Au travers les deux parties du roman, Robin Baker rapporte ce qu'il s'est passé de manière chronologique, en essayant de nous poser la question suivante : A la place des rescapés  comme auriez-vous réagi, qu'est-ce que l'île aurait changé en vous ?
Âmes sensibles s'abstenir, car même si le début est assez soft par la suite, les descriptions des scènes sont chocs, crues ; entre violences, haines et agressions sexuelles... Car les personnages sont redevenus des bêtes, les instincts et l'animalité de chacun, brimés par la société moderne, refont surface.

Les personnages sont bien construits, avec beaucoup de profondeurs, même si l'auteur se permet quelques facilités, ils sont, en quelque sorte, chacun à leur manière, une représentation de notre société ; le mâle macho, la femme superficielle, la tête de Turc...
Dit ainsi, on pourrait croire au casting d'une téléréalité, mais là encore l'auteur à son idée sur le sujet. Car les acteurs de ces dernières jouent un rôle puisqu'ils savent qu'ils ne sont pas en danger. Là, dans Primal, les individus doivent vraiment survivre.

Bref, un roman prenant et passionnant qu'on ne peut lâcher avant la fin pour connaître la vérité, leurs aventures... C'est, si l'on peut comparer, un mélange De sa majesté des mouches et de la série Lost, mais avec beaucoup d'autres ingrédients. En tout un cas, un livre qui nous fait nous interroger sur la nature humaine.
Primal - Robin Baker
Editions JC Lattès
20.90 €
Primal - Robin Baker
Editions Pocket
8.10 €







                                                   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire