samedi 22 juin 2013

L'art du jeu - Chad Harbach

L'art du jeu

Auteur : Chad Harbach


Le jeune Henry Skrimshander est un joueur de baseball qui, repéré par Mike Schwartz fera une entrée attendue au prestigieux Westish College, dans le Wisconsin. Henry redorera le blason de l'équipe universitaire des "Harponneurs" qui jusque là n'a jamais vraiment connu le succès.  Car Henry, au fil des matchs, enchaîne les sans-fautes et les victoires, il devient le phénomène à suivre, ce qui suscite l'intérêt des recruteurs des grands clubs.
L'objectif du jeune homme est d'égaler, voire de dépasser, les records de son idole, mais aussi l'auteur du livre fétiche d'Henry, Apacio Rodriguez. Ce dernier a partagé dans son "Art du jeu" ses clés de réussites.
"Skrim" s'apprête à entamer une carrière professionnelle lorsqu'il commet une faute au cours d'un match, il rate un lancer facile, ce qui remet en cause tous ses plans pour l'avenir...
                               
Le roman s'articule autour de quatre, voire de cinq personnages, qui ont chacun, à tour de rôle, leur voix, chapitre après chapitre : la star montante, Henry Skrimshander ; Owen Dunne, le coéquipier homosexuel qui profite  de chaque pause pour lire ; Mike Schwartz, leur ami/coach et capitaine. Sans oublier Guerts Affenlight, le président du Westich College et sa fille, Pella.

C'est un roman autour du baseball, mais même s'il occupe une partie du roman, ce sport et les descriptions de matchs ne servent que de toiles de fond pour découvrir des personnages attachants qui, comme tout à chacun, sont faillibles. Cette même faillibilité et la manière dont on l'aborde, au passage à l'âge adulte déterminera la personne que l'on sera.
On se retrouve dans tous les personnages, que ce soit par leurs espoirs, leurs déceptions, leurs peurs, leurs doutes...

L'Art du jeu est plein de références à Moby Dick d'Hermann Melvile (dont Chad Harbach est passionné). En effet, Melvile est la mascotte du Westich College ; l'équipe de baseball se fait appeler "les Harponneurs" ; le commandant Achab et sa volonté dévorante pour la chasse deviennent Mike Schwartz avec sa soif de victoires ; Henry, pendant son passage à vide, fait penser à Ismaël le marin. Enfin, alors que Melvile a centré son histoire autour du bateau, le Pequod, Chad Harbach le remplace par le Westish College... Tout sans parler de la fin de ce roman.

Il n'est pas nécessaire de s'y connaître en baseball pour apprécier ce récit (au pire Internet est votre ami et vous fournira tout ce qu'il y a à savoir sur ce sport en moins de dix minutes), même s'il y a quelques descriptions de matchs, on vibre dans ces moments-là, au travers des personnages et de leurs ressentis... la pression monte jusqu'à chaque fin de partie.

Bref, un roman exaltant, passionnant, dans lequel transparait une certaine fragilité qui lui donne toute sa valeur, ce qui ne sera pas sans rappeler "Une prière pour Owen" de John Irving. 

Bonne lecture,


Fred

L'art du jeu - Chad Harbach
Editions JC Lattès
22.50 €
L'art du jeu - Chad Harbach
Editions Le Livre de Poche
8.10 €

                                                 

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire