mardi 21 août 2018

"Brexit Romance" de Clémentine Beauvais


Brexit Romance



Autrice : Clémentine Beauvais


Résumé :

Juillet 2017. Marguerite Fiorel, 17 ans, jeune soprano française, se rend à Londres avec son professeur Pierre Kamenev, pour chanter dans Les noces de Figaro. Ils croisent Justine Dodgson, créatrice d'une start-up secrète nommée Brexit romance dont l'objectif est d'organiser des mariages blancs entre Français et Anglais, afin que ceux-ci obtiennent le passeport européen.




Avis :

Marguerite Fiorel, soprano de 17 ans, et son professeur de 26 ans, Pierre Kamenev, sont en route pour Londres, afin qu'elle puisse interpréter son rôle dans Les Noces de Figaro. Dans l'Eurostar, au cours d'une conversation, une voisine se méprend sur leurs propos, s’imaginant que comme elle, leur passage sous la Manche est l'occasion d'un mariage arrangé.
"Et vous alors un petit mariage Brexit, ça vous dirait pas ?" Alors ces Frenchies/Froggies seront-ils happés dans cette start-up qu'est Brexit Romance ?

À l'opéra, tandis que les spectateurs arrivent avant le lever de rideau, Pierre et Marguerite se préparent… du moins en principe. Puisque la demoiselle observe du haut d'un escalier, le luxueux restaurant du Covent Garden, ou plutôt un jeune homme, un "lord des temps anciens", rendez-vous comte (non un lord j'ai dit !)
Mais Pierre l'a ramène en coulisses, et lorsque les lumières de la salle se tamisent, elle aperçoit ce gentleman la scrutant de son balcon, son cœur s'emballe. Simultanément, Cosmo demande à Justine Dodgson de rappliquer immédiatement à l'opéra, car il a repéré une mignonne petite chose qui irait parfaitement pour son mariage Brexit et ainsi combler, il l'espère, ses parents. Oui mais voilà, Justine a un problème sur les bras et dans sa tête tout se bouscule à mille à l'heure, une histoire de Shuttle qui se croise…

Ce roman est une pièce de théâtre découpée en actes, mais ne respectant pas les trois Unités (rappel de cours pour Satrape qui devait buller : Temps, Lieu, Action) (m’enfin, c’est moche de se moquer ainsi !). Néanmoins, il en garde la quintessence, un rythme effréné (aucun moment de répit, aucun entracte !), des rebondissements, des dialogues truculents et bourrés d'humour (nous en avons pleuré de rire).

Clémentine Beauvais signe là un texte plus mûr que ses précédents, "plus adulte", mais ce serait répugner le cœur de cible, les ados. Alors nous spéculons qu'elle a davantage aiguisé sa plume qu'elle ne l'avait fait sur Songe à la Douceur, serait-ce le "roman de la maturité" comme dirait l'autre ? Non, elle en a encore sous le pied. Même si tout est déjà maîtrisé à la perfection.
En plaçant son action en juillet 2017, soit 1 an après le vote en faveur du Brexit et sans négliger que dans 7 mois ce divorce sera prononcé officiellement avec l’Europe, l'autrice nous montre ce que perd tout un peuple, notamment la génération Y qui a toujours connu le zéro frontière, leur passeport européen. Notre belle union franco-britannique risque de s’éteindre, pour le plaisir d’une poignée de privilégiés. En effet, les insulaires se retrouvent "piégés" sur leur île, en tout cas ça leur complique la tâche. Elle nous dévoile comment une jeune opportuniste, Justine Dodgson a lancé la start-up Mariage Pluvieux, sous la forme d'une application (vive les réseaux sociaux), afin que les îliens rencontrent des continentaux dans l'optique de se marier et de partager cinq années de vie commune pour obtenir la double nationalité. Mais attention, interdiction de croquer la pomme…

Au fil des pages nous découvrons tout un panel de personnages allant des gens simples et si attachants à une certaine classe de la bourgeoisie endimanchée que nos mains désiraient baffer (ou des coups de pied aux popotins pour les décoincer !). Toutefois, ce paysage socioculturel dans lequel déambulent nos deux français est l'occasion de s'amuser des différences culturelles et linguistiques de nos deux pays. Combien de fois n'avons nous pu nous empêcher d'éclater de rire par les traductions approximatives des protagonistes ? Impossible à quantifier, tellement il y en a eu. Ce que nous avons adoré également vint de Marguerite, férue de langue anglaise et travailleuse acharnée pour appréhender l'English, ce sont toutes les nuances que peuvent revêtir certaines expressions et qui ne sont pas forcément enseignées dans nos manuels de cours. (ou alors j'ai pas écouté, la faute à Satrape sans aucune doute) (euh, j’avais choisi Allemand, pas ma faute). Le franc-parler de Pierre, avec ses airs revêches, est la cerise sur le pudding.

Pour résumer, Brexit Romance est d'une richesse incroyable à la fois en tant que reflets de notre société et son caractère politico-romanesque (rassurez-vous pas de blabla politique, non mais une réalité perturbante qui fouette avec douceur) et sa force comique, voire loufoque (avec des situations carrément barrées). Sans aucun doute, ce roman est une bombe jubilatoire, caustique et savoureuse qui ravira autant ados qu'adultes. Dès demain, prenez d'assaut vos dealers de bonheurs préférés et offrez-vous ce délicieux scone !

Nous remercions infiniment les Éditions Sarbacane de nous avoir permis de lire en avance le nouveau bijou de la déesse des mots, Clémentine Beauvais, c'est évidemment un nouveau coup de coeur. Fred remercie Charlène et Anaïs pour l'organisation aux petits oignons pour une remise en main propre ! Et Satrape, les superbes échanges avec Lucie !

Satrape & Fred

P.S. : Vivement la traduction anglaise, afin que les Anglais comprennent tous les enjeux de ce Brexit, comme les Français le découvriront par ce livre qui est loin d'être aussi léger, par sa profondeur !

Titre : Brexit Romance
Autrice : Clémentine Beauvais
Éditeur : Éditions Sarbacane
Collection : Exprim'
Public : dès 14 ans
Pages : 456
Prix : 17 €
EAN : 9782377311453

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire