jeudi 23 juillet 2015

"Deathless Days" de Lucas Legendre

Deathless Days

auteur : Lucas Legendre


Résumé :

D., alias Azraël, est l’archange de la mort. Son job, c’est de séparer l’âme du corps des humains pour leur permettre de rejoindre l’au-delà, au moyen de sa faux. Jusqu’au jour où un mystérieux voleur la lui pique, alors qu’il est encore certainement trop occupé à cuver pour faire attention à ses affaires.
Gros problème : sans la Faux, les hommes ne peuvent plus mourir. Et, faute de mieux, des hordes de Deathless, des Sans-Mort, âmes errantes enchaînées à leur corps, sont acheminées jusqu’en enfer. D. est super mal et passe un mauvais quart d’heure au conseil des archanges. Car sans être totalement rabat-joie, Dieu n’est pas non plus le roi de la déconne, à qui on peut expliquer tout de go un truc pareil. De toute façon pas la peine de lui expliquer, il sait déjà tout, non ?
Il sait, par exemple, que dans sept jours les Deathless seront trop nombreux pour être tous contenus sous terre et que, si les négociations entre anges et démons tournent court, le paradis déclarera la guerre à l’enfer. Sept jours durant lesquels D., condamné à mort en cas d’échec, tentera par tous les moyens de retrouver celui qui a volé sa faux et de comprendre la raison d’un tel acte. Sept jours avant qu’il ne soit trop tard, avant que l’équilibre du monde ne vole en éclats et que l’humanité entière ne passe aux mains de Satan. On dit qu’il vaut mieux s’adresser à Dieu qu’à ses saints, mais là, pas sûr…







Avis :

D. alias Azraël, l'archange de la mort a pour boulot ; comme la caste des anges aux ailes noires qu'il dirige, de séparer l'âme du corps des défunts. Il apprécie son taf qu'il sait nécessaire, mais il apprécie également de se faire passer pour un humain. Lors d'une de ses excursions le drame survient. Sa faux, l'instrument lui permettant d'effectuer son job, a été dérobée. Sans elle, aucun membre de cette catégorie d'Ange n’exécutera son travail, car Azraël est le propriétaire de la première Faux, celle conférant le pouvoir à toutes les autres.
En punition, il est destitué de son statut se retrouvant prisonnier de son corps de simple homme. Pire encore, le conseil des Anges lui alloue sept jours pour remettre la main dessus, faute de quoi il sera supprimé, car en l'absence de faux, ceux qui meurent deviennent des non-morts, les deathless.

Qui a volé la faux ? Dans quel(s) but(s) ? D. se sauvera-t-il ? Sur qui pourra-t-il compter ? Mais Dieu dans tout ça, lui qui est omniscient et omnipotent, lui viendra-t-il en aide ?

D. ayant perdu son immortalité, donc par conséquent ses dons célestes devra enquêter en restant sur ses gardes, il sera toutefois secondé par une jeune Ange de la mort, Othias, une novice connaissant peu les Hommes ainsi que leurs habitudes. Malgré l'urgence de la situation D., devant sa fascination touchante, parviendra à lui faire aimer ce monde. Après quelques rebondissements, les deux anges s’allieront avec Astaroth, un démon à la langue bien pendue.

Comme nous suivons principalement Azraël, l'auteur nous fournit majoritairement des détails sur le fonctionnement des Cieux, l'organisation des Anges et Archanges comme leur hiérarchie. Ceci n'empêche nullement de partir en petite excursion en Enfer à la rencontre de l'Oncle Sam, Samaël le nom angélique de Satan. Un de mes personnages coup de cœur. En effet, Sam se révèle être un déchu très complexe avec une très grande intelligence maniant les mots comme personne pour embobiner à son avantage. Serait-ce lui le responsable du vol de la Faux ? Possible, car ce larcin semble lui servir puisqu'il acquerrait de nouvelles âmes.

Le héros central campé par D. est tout aussi intéressant, combattif bien que vulnérable de par son statut d'humain et forme avec la jeune Othias un duo atypique. Mais ce qui captive surtout dans ce protagoniste est, malgré sa filiation au monde des cieux, tourné vers l'humanité plus qu'aucun autre. Toutefois cette lubie a certainement créé en lui ses nombreux questionnements et doutes intérieurs, ce qui le rend davantage réel.

Certes l'histoire se base sur les anges et les démons, où l'on constate d'ailleurs l'infime frontière entre les deux castes, mais on oublie rapidement le côté "religion" afin d'être happé dans ce compte à rebours aux moult tribulations. J'ai adoré le final de ce roman de même que son épilogue.
La bonne astuce de l'auteur pour égarer / berner le lecteur passe par le grand nombre d'actions avec ses multiples péripéties (plutôt bien vu). Bon malheureusement, mon intuition m'a fait démasquer le responsable assez vite. Cependant, je n'ai pas lâché ce livre, au contraire je voulais vérifier et surtout rencontrer Dieu…

Prenez une dose d'humour, une portion d'aventure, ajoutez une sauce biblique, secouez un max dans un shaker afin d'obtenir ce thriller intelligent à l'ambiance rock'n'roll signé Lucas Legendre. Avec son premier roman, ce docteur en biologie parvient à nous entraîner dans une quête haletante, cynique, pleine d'humour où les quelques temps morts favorisent la description des différents lieux de même que les systèmes "politico-judiciaires". Bref, un vrai délice.

Je tiens à remercier les Editions de La Bourdonnaye pour leur concours qui m'a permis de découvrir cet auteur.

Fred

Deathless Days
Auteur : Lucas Legendre
Editions : La Bourdonnaye
Collection : Immaginaires
Pages : 342
EAN : 9782824210575
Prix : 21.30 €

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire